ALBERT RABEARIFENO

Connu sous son nom de plume Yoki-Be Ram’s, l’écrivain Albert Rabearifeno, membre de l’association Havatsa Upem, continue toujours à écrire et à transmettre son savoir par écrit. Ainsi, il projette de présenter, cette année, le troisième volet de son livre sur la philosophie, les sciences humaines et la logique malgache.

«Mes textes ont été traités comme sujet en philosophie lors du dernier examen officiel», a déclaré humblement l’écrivain. Albert Rabearifeno n’est pas qu’un simple auteur, il est aussi astrologue et chercheur. Il a déjà sorti plusieurs œuvres comme «Ady ny fiainana», ou encore «Filozofia ankapobeany : Fitiavam-pahalalana amam-pahendrena (livre 1)». Conscient de ses talents et de son savoir, le ministre de la Culture, de la promotion de l’artisanat, Jean-Jacques Rabeniriny lui a attribué, vendredi dernier, une médaille d’honneur en tant que Chevalier de l’Ordre national en art et culture.

La logique malgache

Cependant, l’artiste continue ses recherches actuellement et projette de présenter bientôt un autre livre sur la logique malgache, qu’il appelle «Ady hevitra arakarajia». Convaincu que cette logique est la meilleure au monde, il ressent le devoir de la transcrire et de la transmettre au grand public. «Comme dit La Fontaine, la raison du plus fort est toujours la meilleure, ainsi, selon le monde, la logique de ceux qui arrivent à l’imposer deviendra universelle. Parmi les autres pays et leur culture, Madagascar ne sait pas revendiquer son identité, sa culture, tel est actuellement notre problème. Et pourtant, nous possédons un savoir plus large et plus complet que les autres», a-t-il souligné.

Tsy misara-mianakavy

Notons que depuis les années 50, Albert Rabearifeno est membre de l’association Tsy misara-mianakavy composée de plusieurs intellectuels et défenseurs de la culture malgache, comme Joseph Rakotonirainy. L’association a ensuite créé une infrastructure dénommée également «Tsy misara-mianakavy» qui est devenue l’actuelle maison culturelle portant le nom «Trano koltoraly malagasy». «Nous souhaitons vivement que cette maison soit appelée par son ancienne appellation», a-t-il conclu.

Holy Danielle



Source link

Albert Rabearifeno : « La philosophie malgache est la meilleure au monde » (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.