Raberanto a clôturé en apothéose ses 35 ans de scène le temps d’un concert baptisé «Revy an-gitara », dimanche dernier, au théâtre de verdure d’Antsahamanitra.

La célébration du 35è anniversaire de la formation Raberanto a été fêtée avec faste. Jean Noël et ses compères ont accompagné la sortie de leur nouvel opus par une tournée nationale. De retour à Antananarivo, ils ont donc décidé d’investir ce lieu mythique qui a marqué leur carrière musicale.

Avec Raberanto, il n’y a pas d’artifice. Une scène avec une décoration très simple, pour ne pas dire aucune, un jeu de lumière tout aussi élémentaire, mais un concert des plus enjoués à son image pour cette célébration. Et comme un anniversaire ne se fête pas tout seul, le groupe a convié une palette d’artistes pour assurer la première partie du spectacle. N’empêche qu’à certains moments, Laingo a prêté sa voix à un certain duo, dont on notera tout particulièrement « Misy Kalo », de Ingahibe Tselonina. Si la prestation de Thierra Bruno, Kolibera, Levolo et Tselonina a effectivement émerveillé les inconditionnels admirateurs, les autres  artistes comme Nini, Farakely et Laza n’ont pas laissé indifférent le jeune public qui est venu accompagner des parents et proches.

En fin de journée, face au soleil couchant, Jean Noël et ses compagnons de route ont entamé les premières notes tout en proposant à l’assistance une belle ballade. « Teo am-bavahady », « Misokasoka », « Ilay tary kely », « Raberanto mikalo »…, les titres issus de leurs albums se sont enchaînés.  « Pour un être humain, avoir 35 ans c’est quand on commence à acquérir de l’expérience, de la responsabilité et de l’authenticité. C’est justement ces leitmotivs qui animaient le groupe pendant plus de trois décennies », confie Hery en marge du spectacle.

Joachin Michaël



Source link

Antsahamanitra : Raberanto renoue avec son public (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.