Près de 200 opérateurs de la filière girofle se sont concertés samedi dernier à Farafangana. La professionnalisation de la filière était au centre de la rencontre.

Issus de cinq régions de Madagascar dont Analanjirofo, Sava, Atsinanana, Vatovavy Fitovinany et Atsimo Atsinanana, ces opérateurs ont chacun apporté leur suggestion pour promouvoir et professionnaliser le secteur en collaboration avec le ministère du Commerce et de la consommation (MCC).

Six thèmes ont été abordés dont la sécurisation, l’agrément de magasin, l’agrément de l’exportateur, la production, les ristournes et redevances. Chaque thème comporte des résolutions inclusives.

Notons par exemple que chaque opérateur doit posséder un entrepôt légal suivant les normes requises selon la grille de contrôle pour prétendre à un agrément magasin qui doit être renouvelé annuellement. Les participants ont convenu  qu’il n’y aura pas de reconduction tacite pour l’agrément de l’exportateur et que la liste des agréés sortira avant la fin octobre prochain.

Formation

La formation des producteurs et des exploitants sur les normes d’exploitation d’huiles essentielles sera programmée incessamment, priorisant les exploitants en exercice et en préparant également la place des nouveaux exploitants. Il a été décidé qu’un diplôme sera délivré à la fin de la formation.

Quant à la sécurisation, elle sera assurée en amont par les membres du comité de vigilance local formé et encadré par les forces de l’ordre. En aval, l’heure de la circulation des girofles a été réglementée de 6h à 17h ou 18h. Pour ce faire, une collaboration des agents des sociétés de sécurité civile avec des éléments mixtes de la police, de la gendarmerie et de l’armée a été envisagée.

Nadia



Source link

Atelier sur le girofle : pour la professionnalisation de la filière (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.