Une revue à la baisse  des prix à la pompe est prévue vers la fin de ce mois, selon les prévisions de l’Office malgache des hydrocarbures (OMH).

Après trois hausses successives des prix de carburant au niveau national entre mai et juillet dernier, les prix à la pompe connaîtront probablement une baisse d’ici quelques semaines, indique une source auprès de l’OMH. Le contexte qui prévaut tant au niveau national qu’international en est le principal facteur, d’après cette source. D’après l’analyse, « La prise de la valeur de la monnaie nationale par rapport au dollar aura une répercussion sur les prix à la pompe. En plus de cela, une baisse du prix du baril a été observé au mois de juillet ».

En effet, une reprise de la valeur de l’ariary sur le Marché interbancaire de devise (Mid) a été constatée en juillet, si une légère dépréciation a été enregistrée ce mois-ci. La valeur de l’euro tournait autour de 3 300 ariary et le dollar autour de 3 000 ariary au mois de juillet, d’après les chiffres de la Banque centrale de Madagascar (BCM). Alors qu’un mois auparavant, la valeur de l’euro a encore dépassé les 3 500 ariary et  celle du dollar autour de 3 300 ariary. Cette appréciation de l’ariary en juillet aura ainsi une répercussion sur les prix à la pompe à partir de septembre.

Baisse du cours du baril

 A l’instar de l’appréciation de la monnaie nationale, une baisse du cours du baril au niveau international a été également constatée le mois dernier. Une première baisse a été enregistrée depuis cinq mois en  juillet, selon le rapport de l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep). Jusqu’à cette date, il avait plutôt tendance à remonter. Ainsi, le cours du baril a atteint les 51 dollars au mois de juin, et a connu un recul de 15% en juillet, même si il a enregistré une légère reprise début août. Le cours a connu une nouvelle baisse le 11 août dernier, où celui-ci était de 51,50 dollars. L’OMH a avancé ces deux facteurs déterminants pour expliquer la baisse du prix à la pompe prévue fin août.

Notons que le prix du carburant a connu trois hausses successives depuis le mois de mai, engendrant la grogne chez les opérateurs dans le secteur du transport. La dernière hausse date du 1er juillet dernier. Le prix du litre du super carburant est de 3 730 ariary,  le gasoil à 3010 ariary et le pétrole lampant à 2 310 ariary actuellement au niveau des stations-service.

Riana R.



Source link

Carburant : une baisse de prix prévue vers la fin du mois (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.