En 2013, le festival panafricain du cinéma et de la télévision d’Ouagadougou, connu sous le nom de Fespaco, a lancé le Prix de la critique africaine attribué à la meilleure production cinématographique africaine. La sélection a été effectuée par les membres de la Fédération africaine de la critique cinématographique (Facc).

Ainsi, pour les prochaines éditions du concours, cette fédération lance un appel à candidature aux intéressés pour devenir les prochains membres du jury. En revanche, seules les associations nationales auront le droit de proposer des candidatures, telle est la condition primordiale de cette offre. Des informations précises sont disponibles sur le site de Fespaco.

Des accords avec plusieurs festivals africains

Un congrès a été organisé au mois de décembre dernier avec la participation de la Facc et plusieurs festivaliers africains. Des négociations ont été établies, et plusieurs manifestations culturelles sur le cinéma ont accepté d’intégrer ce prix dans leurs programmes officiels. Il s’agit donc du festival international du film Transsharien de Zagora qui se tient au Maroc au mois de novembre prochain, les journées cinématographiques de Carthage (JCC) au mois d’octobre en Tunisie, le Fespaco au mois de février 2017 et Luxor African Film Festival (Laff) qui se déroulera en Egypte au mois de mars prochain.

Rappelons que les films malgaches commencent à être projétés de plus en plus dans divers festivals internationaux, comme le Fespaco. Le film « Madama Esther » de Luck Razanajaona a même reçu un autre prix baptisé « Poulain d’argent de Yennenga », durant ce festival, l’année dernière, ou encore le fameux film documentaire de Lova Nantenaina « Ady Gasy ».

Holy Danielle



Source link

Cinema : le Prix de la critique africaine relancé (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.