La route nationale 7, reliant Antananarivo à Tuléar, sera coupée de 6 heures à 21 heures, demain, selon la communication du ministère des Travaux publics (MTP). « Les travaux de réhabilitation de la portion de route au le PK 210+650, à Ambavantapia, sont achevés. Il nous faudra plusieurs heures pour démonter le pont Bailey qu’on a mis à cet endroit durant les travaux », a indiqué le directeur régional des Travaux publics à Amoron’i Mania, hier.
Cette portion de route s’est écroulée le 28 décembre 2015, suite à un accident de circulation produit par un camion. Aucune déviation n’est prévue et même les voitures transportant des malades ne pourront pas y passer durant les heures de fermeture. « On a communiqué cette perturbation, 72 heures à l’avance », renchérit notre source auprès du MTP.
Les opérateurs de transport travaillant sur cet axe, déjà avisés de cette coupure momentanée, ont pris certaines mesures, pour éviter le dérangement chez les voyageurs. « Certains transporteurs de Fianarantsoa et d’Antanananarivo ont décidé d’annuler leur départ du matin. Ils ne partiront que l’après-midi, pour arriver sur les lieux après l’ouverture prévue. Mais si des voyageurs acceptent de partir le matin, des transporteurs sont là pour les servir », explique Ferdinard Rakotondrafara, président des coopératives des transporteurs nationaux à Fasan’ny Karana à Anosizato. Des bouchons sont fort probables, durant ces longues heures de coupure de circulation.

Des milliers de voyageurs bloqués

Des milliers de voyageurs ont été bloqués sur la RN7, au PK 210+650
de la RN7, hier. Un léger accident de circulation d’un poids lourds sur le pont Bailey à Ambava-ntapia, a entraîné plus de
5 heures de perturbation de circulation. « L’accident s’est produit le matin, à 8 heures 30. Une déviation a été mise en place pour libérer la circulation aux voitures légères, vers 12 heures 30. Les poids lourds ont été obligés d’attendre jusqu’à 14 heures, avant de pouvoir traverser le pont », témoignent des passagers victimes de cette coupure de la route inattendue.
Cet accident a entraîné une longue file d’embouteillage, autant pour l’axe provenant de Fianarantsoa que celui d’Antananarivo. Une ambulance transportant un malade aurait figuré parmi les victimes. Les voyageurs ont haussé le ton devant le fait.

Miangaly Ralitera