L’espace de concertation proposé par le chef de l’Etat est mal perçu par les membres de la presse. Si la loi est promulguée, la concertation n’a plus sa raison d’être.

La mise en place d’un espace de concertation ne fait pas l’unanimité au sein des acteurs des médias. Si le collectif des journalistes souhaite avoir l’avis de tous les journalistes, le mouvement pour la liberté d’expression refuse catégoriquement d’y intégrer. Pour lui, «Cela ne constitue visiblement qu’un leurre, étant donné que le président de la République Hery Rajaonarimampianina a clairement affiché sa volonté de promulguer la loi sur la Communication médiatisée malgré les revendications formulées au cours des derniers mois».

Il en est de même pour certains membres de l’OJM qui estiment que cet espace de concertation risque d’aggraver davantage les choses. Plusieurs s’interrogent d’ailleurs sur les discussions qui pourraient être soulevées lors de la tenue de cet  espace de concertation vu qu’il ne sera en place qu’après la  promulgation du texte.

Néanmoins, le mouvement pour la liberté d’expression a tenu à dénoncer l’attitude du chef de l’Etat de n’avoir convoqué que certains journalistes seulement. «Le Mouvement pour la liberté d’expression condamne l’exclusion de ses membres de la démarche initiée par la Présidence de la République», ont indiqué les membres de ce mouvement hier durant leur réunion à Antanimena. Une démarche qui n’a fait que compliquer les choses.

Miara-manonja

Cependant, cela ne change en rien l’objectif commun qui est de refuser l’application de ce texte liberticide. Ce qui nécessite un rappel à tous les journalistes de renforcer la solidarité, face à cette attitude des autorités qui cherche à semer la discorde au sein des professionnels du média. Pour cela, une journée de solidarité est prévue se tenir mardi prochain, qui sera retransmise par la radio «Miara-manonja».

Vu que le chef de l’Etat a déjà indiqué avoir signé le texte sur le Code de la communication, chacun devrait s’attendre à ce que le décret y afférent soit promulgué dans les prochains jours.

Tahina Navalona

 



Source link

Code de la communication : tirs tous azimuts sur le régime (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.