Actuellement, le combat de coqs redevient une tendance, surtout sur les Hautes terres malgaches. Il anime les fins de semaine dans certains quartiers populaires, notamment en milieu rural. Cependant, après un match, si on peut le dire ainsi, il se trouve que les combattants en sortent en piteux état, voire même mourants. Ce qui amène certains propriétaires à se débarrasser au plus vite des vaincus.

Une situation qui crée une opportunité à certains gargotiers et hôteliers qui récupèrent les coqs vaincus à moindre coût. Et ces derniers ne sont pas rares à faire le tour des gallodromes les weekends, comme Ambohimangakely, Alakamisy Fenoarivo et même à Itaosy.

Selon Raniry, un gargotier d’Anosibe, ses investissements ont au moins triplé dans cette singulière transaction. D’autant plus que ces coqs-là sont réputés, non seulement pour leur grosseur, mais aussi et surtout pour leur chair très tendre après un combat.

Sera R

 



Source link

Combat de coqs : aubaine pour des gargotiers (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.