La sixième Conférence internationale de Tokyo sur le développement de l’ Afrique (Ticad VI) se tiendra les 27 et 28 août prochains à Nairobi (Kenya). C’est la première fois que ce genre de rencontre se déroule dans un pays africain. La décision d’organiser Ticad VI sur le continent africain démontre à quel point l’appropriation par l’Afrique de son destin et par conséquent du processus de Ticad est en croissance constante. Cette rencontre devrait attirer plus de 6.000 participants d’Afrique et du Japon et de diverses organisations internationales.

A l’instar de plusieurs Etats africains, Madagascar qui bénéficie d’un certain nombre de projets à appuyer par le gouvernement japonais participe également à la Ticad. Le développement rural sera un domaine sur lequel Madagascar se concertera en particulier lors de ce sommet comme l’a fait savoir hier, le ministre auprès de la présidence en charge de l’Agriculture et de l’élevage.

A travers l’Agence japonaise de coopération internationale (Jica), le Japon met en œuvre une multitude de programmes de développement pour la Grande île. L’ on citera entre autres, l’approche Seikaitsu Kaizen, le programme de volontariat japonais, le Projet d’amélioration de productivité rizicole (Papriz), le Projet de développement de l’approche intégrée pour la restauration environnementale et le développement rural (Prodaire)…  Ce sont en tout cas des programmes d’appui qui ont aussi bien affiché des résultats impressionnants, les uns que les autres.

A rappeler qu’à la fin du mois de juillet, Madagascar et le Japon ont signé un accord de don relatif au projet de réhabilitation du système d’irrigation au sud-ouest du lac Alaotra. L’accord signé porte sur un don d’un montant de 106 millions de yens, soit l’équivalent de plus de trois milliards d’ariary.

Arh.



Source link

Développement : Madagascar à la Ticad VI (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.