L’éclipse solaire est un phénomène astronomique qui survient rarement. Selon Wikipédia, si ce phénomène se produit sur notre planète une fois tous les six mois, il repasse au même endroit seulement tous les 370 ans. Et pourtant, Madagascar a déjà connu ce phénomène au mois de juin 2001 et un autre se produira le 1er septembre prochain. Dans certaines cultures, l’éclipse est associée à des propriétés mystiques. A Madagascar, qui est un pays qui suit un calendrier lunaire, elle en dit aussi beaucoup. Quelle est donc la signification culturelle de ce phénomène et ses conséquences? Le doyen Jobily Rakotoson, Prince héritier et  gardien de la tradition malgache ainsi que l’astrologue Albert Rabearifeno, nous donnent quelques explications.

Plusieurs questions se posent lorsque survient une éclipse solaire, si l’on a le droit de l’observer ou pas. Sinon, quelle sera la conséquence ? « Selon la culture malgache, l’observer est un tabou », a affirmé Jobily Rakotoson qui est non seulement conseiller de la terre et des peuples, mais aussi gardien de la tradition malgache et du patrimoine malgache. Il nous offre une métaphore intéressante sur ce phénomène atmosphérique en expliquant le pourquoi de cette interdiction.

« La lune est un astre qui est associé à la femme, et le soleil est une étoile imposante comme l’homme. Lorsque qu’il existe une quelconque éclipse, que ce soit solaire

ou lunaire, ceci signifie que les deux astres sont en pleine relation sexuelle et la terre servira de « matelas ». Dans la culture malgache, il est ainsi formellement interdit de voir deux personnes en pleins rapports. C’est pour cette raison qu’observer une éclipse solaire est tabou dans notre culture »

Des conséquences néfastes

Si l’éclipse solaire est considérée comme un acte d’amour,  sa conséquence sera pourtant néfaste sur notre planète. « Elle est aussi rare qu’elle devient un phénomène très attendu et inoubliable et pourtant, elle ne prédit jamais une bonne nouvelle. Elle peut engendrer plusieurs catastrophes naturelles pour la terre, comme les sécheresses inexplicables, les inondations inévitables, les tremblements de terre… », a-t-il

ajouté. L’astrologue et chercheur Albert Rabearifeno soutient aussi cette thèse. « Depuis ces dernières années, le système solaire est perturbé et ce genre de situation engendre des effets négatifs sur notre planète, et même dans notre vie quotidienne, sans oublier  les animaux. Ces derniers seront aussi perturbés par la disparition soudaine du soleil qu’ils seront traumatisés », a ajouté l’astrologue.

Par ailleurs, cet évènement est important pour un pays. Il permet d’attirer de nombreux touristes, surtout dans les endroits où la visibilité sera totale, c’est-à-dire sur l’axe Mahajanga-Toamasina. Selon certains hôteliers dans ces régions, les réservations s’accroissent exponentiellement. Le Gouvernement a aussi planifié un budget spécial pour la communication et la préparation pour l’observation de cette éclipse solaire annulaire. Au mois de juillet dernier, le ministre de la Santé a même prévu un montant de plus de 52 millions d’ariary, dont les 45 millions seront réservés à la préparation, c’est-à-dire, la communication et la sensibilisation pour l’observation du phénomène, comme l’apport des lunettes spéciales.

Une petite anecdote sur la dernière éclipse solaire à Madagascar

Au mois de juin 2001, une éclipse solaire annulaire était visible dans la région d’Isalo, à environ 700 km d’Antananarivo. Plusieurs personnalités, touristes et artistes s’y sont déplacés pour assister à cet évènement unique. Si la condition météorologique était favorable durant toute la journée, il y aurait eu un nuage au moment exact du phénomène qui ne dure pourtant que quelques minutes.

Quelques précisions, à savoir

Il existe quatre types d’éclipse solaire : éclipses totale, annulaire, hybride et partielle. Celui qui se produira à Madagascar sera annulaire, c’est-à-dire, au moment où le soleil et la lune sont parfaitement alignés avec la terre, on remarque que la taille de la lune est légèrement inférieure à celle du soleil, et permet ainsi de voir une sorte d’anneau entourant le disque lunaire. Selon le professeur Ratsifaritana, l’expert scientifique qui se charge de ce projet,

l’éclipse débutera à partir de 11h30 jusqu’à 14h30, cependant l’obscurité atteindra 95% et durera 2 minutes et 50 secondes environ. Elle sera visible seulement sur la bande annulaire, c’est-à-dire, dans quelques villes au nord de Madagascar, entre autres Mahajanga, Marovoay, Tsaramandroso, Andilamena, Ambatondrazaka, Amparafaravola, Foulpoint et Toamasina.

Page réalisée par Holy Danielle

 



Source link

Eclipse solaire : l’observer est tabou, selon la culture malgache (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.