30 éducateurs formés à Toamasina

Dans le cadre de la lutte contre le VIH/SIDA, 30 éducateurs des centres sociaux de Toamasina dont 12 membres de l’ONG local et deux pairs éducateurs du programme social de l’entreprise de la société Ambatovy, ont bénéficié d’une formation de renforcement de capacité la fin du mois de juillet.

L’objectif était de pouvoir mieux sensibiliser les jeunes de la ville de Toamasina.  Dans ce sens, plusieurs thèmes ont été abordés dont la sexualité en général, l’identité du genre, l’orientation sexuelle, les infections sexuellement transmissibles (IST) ainsi que le VIH/SIDA. Ce programme  a été élaboré par  le Programme alimentaire mondial (PAM) avec l’appui des Nations unies sur le VIH/ Sida et l’ONG Help Madagascar.

Mamisoa Antonia

La jeune femme d’une vingtaine d’années, arrêtée pour vol d’enfant par le commissariat d’Ambilobe, a été remise à la police d’Antsohihy, lieu du crime.

Ayant tenté de partir pour Antsiranana après son méfait, la jeune femme a été trahie par les appels de la mère de l’enfant qui l’a appelée sur son téléphone portable retenu en gage de ses frais de transport impayés par le chauffeur qui l’a amenée jusqu’à Ambilobe. Alertée de la situation par le conducteur, la police a procédé à son arrestation, mardi.

La population locale a exigé de lui appliquer la justice populaire qui fut contenue à temps grâce à l’intervention des autorités. L’enfant volée est la nièce du petit copain de la voleuse qui la gardait souvent, selon certaines informations. Actuellement, la disparition de son enfant a rendu gravement malade la mère de famille victime. Malheureusement, sa progéniture reste encore introuvable.

Manou

 



Source link

En passant… (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.