La délégation de la SADC, conduite par l’envoyé spécial Joachim Chissano, qui est arrivée à Antananarivo le 16 août, a rendu visite à l’ancien président Ravalomanana après avoir été reçu par le président Rajaonarimampianina. L’envoyé spécial de la SADC a indiqué qu’il était venu s’enquérir de la situation politique et économique du pays, recueillir des opinions dans l’objectif d’informer l’ensemble des Chefs d’Etat de la SADC sur la nouvelle situation dans la Grande Île, sur la stabilité après la mise en place des différentes institutions et la reprise effective des relations de coopération avec les pays et organisations internationales. A l’issue de la rencontre à Faravohitra, résidence de l’ancien président Ravalomanana, Joachim Chissano a déclaré que la Feuille de route n’est pas entièrement réalisée notamment dans son volet réconciliation nationale. Marc Ravalomanana lui a fait part des soucis qu’il se fait pour ses biens et propriétés tels les infrastructures de Magro Ankorondrano et celles d’Andohatapenaka. Ayant alors appris de Joachim Chissano que le président Rajaonariamampianina est prêt au dialogue, Marc Ravalomanana s’est empressé de continuer qu’il va de ce pas demander à rencontrer le chef de l’Etat pour lui partager ses préoccupations et rentrer en possession de ses biens. Faut-il rappeler que certains articles de cette Feuille de route qui est devenue une loi, ordonnent le retour des biens et propriétés à leurs propriétaires et en même temps créent un fonds en faveur des victimes.



Source link

Encore la Feuille de route (Tribune)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.