Une option. La clientèle évolue, d’après les explications des professionnels en équipement de sécurité. Selon le service clientèle du Tech Taff, sis à Toamasina, « la sécurité électronique commence à prendre une place importante dans notre pays. un foyer sur dix de la classe moyenne se renseigne actuellement sur le fonctionnement, le système et surtout le prix du matériel de sécurité. Cependant, pour la vente,  le pouvoir d’achat constitue un blocage. Le prix n’est pas à la portée de tout le monde, seuls les soi-disant riches peuvent mettre à leur disposition la sécurité électronique».

Protection métallique
Pour le moins cher des systèmes d’alarmes automatiques, qui est la tendance en ce moment, ou encore des packs de vidéo-surveillance, les particuliers devront débourser jusqu’à trois millions d’ariary.
Un montant, qui, pour un responsable d’une grande société spécialisée dans ce domaine à Antananarivo, est loin d’être abordable pour un foyer malgache.
Des foyers, qui, pour leur sécurité optent surtout, pour de modestes articles, comme les grilles ou portes métalliques de protection, les bobines de barbelés à lames comme alternative.
D’ailleurs, la demande pour ces articles a augmenté, d’après Hery Andrianomena, spécialiste en ouvrage métallique, du côté d’Ampefiloha.

Rado Andriamampandry