En raison des menaces d’échauffourées qui pèsent sur la bourgade de Soamahamanina, le Maire de cette commune rurale a décidé de fermer les bureaux de la mairie ce 18 août ; et ce bien que ce soit le jour des mariages. D’après le Maire dont les propos sont confirmés par les déclarations du président du parti Antoko Politika Madio (APM), les habitants qui refusent l’exploitation aurifère vont ce jour manifester à nouveau pour traduire leur volonté d’expulser la société chinoise. Des représentants du parti APM vont étoffer les rangs des manifestants. Pendant ce temps, les habitants de Soamahamanina qui sont favorables à cette société chinoise et qui ont loué leurs propriétés foncières veulent consolider leur contrat avec la société et indiquent que les récalcitrants ne sont pas des résidents de Soamahamanina. Les forces de l’ordre ne seront certainement pas absentes à Soamahamanina ce jour car le risque d’affrontement entre les manifestants et les contre-manifestants est grand.

Le ministre d’Etat en charge des mines est intervenu pour calmer les belligérants ; les techniciens du ministère et de l’Office de l’environnement sont en train d’expliquer et de prendre les avis des récalcitrants, bref de poursuivre les consultations, dit-il. Le ministre Zafilahy Yang Vah admet que le volet social de l’exploitation doit être revu en priorité dans une telle exploitation minière.



Source link

Fermeture de la mairie (Tribune)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.