La deuxième édition du festival de danse 321 a débuté, hier, au Tahala Rarihasina à Analakely. Par rapport à la précédente édition, plusieurs participants sont venus honorer l’évènement ayant pour but de promouvoir la danse contemporaine.

Tout au long du festival, les danseurs sont coachés par des professionnels et aussi par un chorégraphe international. D’ailleurs, plusieurs jeunes créateurs ont bénéficié des formations pointues depuis le mois de janvier dernier. Avec ces professionnels, ils ont travaillé leur style en respectant les techniques de base de la danse contemporaine tout en cultivant leur originalité. « Comme mots d’ordre, nous devrons être originaux, persévérants et surtout, respecter la différence », a annoncé l’un des jeunes danseurs.

Un chorégraphe international invité

Depuis avril dernier, ils ont reçu quelques conseils précieux des autres intervenants tels que Hemerson Andrianetrazafy de l’Association Vaika ou Tantely Chantal Razanamaro de la Compagnie Olon’dihy… Ces derniers ont comme rôle de donner leurs critiques sur chaque création.

Dans la même foulée,  le chorégraphe international, Bienvenue Bazie, est venu spécialement de Burkina Faso, depuis le 22 août dernier, pour la dernière étape du coaching. Il a partagé son expérience afin que ces jeunes créateurs se sentent prêts à entamer ce festival de danse 321 qui prendra fin le 3 septembre. Notons que 25 créateurs ont soumis chacun un projet depuis le début de l’année, et 16 d’entre eux ont ainsi pu suivre le programme à terme.

Quatre catégories de participants

Par ailleurs, le nombre des participants a augmenté par rapport à la précédente édition. Les organisateurs, composés de la compagnie Lovatiana et la compagnie Rary les ont ainsi divisés en quatre catégories, à savoir, les participants 3 2 1, les plateaux Ankizy sy Vatony ou AV, les anciens 3 2 1 et les invités professionnels.

La première catégorie concerne les nouvelles créations (solo, duo ou trio) résultat d’un travail acharné durant les coachings depuis le début du projet. La seconde est réservée aux enfants et adolescents passionnés de cet art. Puis les anciens 3 2 1 sont les chorégraphes invités. Et enfin, la dernière catégorie est composée des pièces déjà proposées par les chorégraphes nationaux et internationaux.

Après l’ouverture qui s’est tenue au Tahala Rarihasina, hier, le spectacle continue  aujourd’hui à la Tranompokonolona Analakely avec la participation de plusieurs compagnies, comme Rianala, Contra.dances de Mahajanga…

Holy Danielle

 



Source link

Festival de danse 321: l’originalité se conjugue avec le professionnalisme (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.