Dans une formation professionnelle et technique, l’écart est souvent toujours élevé entre la formation dispensée dans certains établissements et le milieu du travail. Pour cette directrice d’une école hôtelière de Fianarantsoa, Narioela Razafindrabesa, la meilleure solution pour avoir de bons résultats dans une formation professionnelle est l’Approche par compétence (APC).

« Tous les professionnels ne sont pas des pédagogues et les pédagogues ne sont pas forcément des professionnels. Or, dans ce domaine, ce sont plutôt ces professionnels qui sont les mieux placés pour un  transfert rapide et efficace des compétences, étant totalement imprégnés dans le milieu du travail », a-t-elle fait remarquer.

Cibler les besoins du domaine

L’école dispense une formation de commis de cuisine, serveur/barman et femme de chambre/lingère. Les besoins de base au quotidien de l’hôtellerie et aussi l’opportunité de trouver du travail dans l’immédiat de par la multitude des offres. Les cibles sont les jeunes de 17 à 20 ans ayant le niveau BEPC, en majorité issus des milieux défavorisés. La directrice de cette école hôtelière de noter aussi que les applications des théories se font de suite, le soir même, plutôt que d’attendre la fin de la formation à titre de stage. Ainsi, le renforcement des acquis se fait dans l’immédiat.

Sera R

 



Source link

Formation : l’approche par compétence prime (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.