La dématérialisation dans le secteur du commerce est en marche. La Chambre de commerce et d’industrie (CCI) vient d’intégrer le module Ministères, départements et Agences de contrôle (Midac) en procédant à la délivrance en ligne du certificat d’origine pour les marchandises importées. La signature de protocole d’accord a été signée hier entre la présidente de la CCI, Noro Andriamamonjiarison, le directeur général de la société Gasy Net, Cédric Catheline  et le directeur général des douanes Eric Narivony Rabenja.

A noter que seules les opérations d’importation de la CCI intègrent le module Midac.  A travers le système de dématérialisation, les certificats d’origine requis à l’importation peuvent être demandés en ligne. Leur traitement et leur confirmation se feront également via électronique. Sous cette optique, le délai de délivrance  d’un certificat d’origine est désormais réduit à deux jours. En plus de cela, les opérateurs et la CCI seront connectés au système et pourront  suivre en temps réel l’évolution de chaque demande soumise.

Dans la même foulée, la CCI délivre deux sortes de certificats d’origine requis à l’importation. Il s’agit  entre autres du certificat d’origine préférentiel pour les marchandises en provenance des pays membres d’une zone de libre échange avec Madagascar et le certificat d’origine non préférentiel pour le reste des marchandises.   Par ailleurs, tous les certificats d’origine émis par la CCI seront répertoriés en ligne à partir du mois d’octobre.

Facilitation des opérations

«  La dématérialisation marque aujourd’hui la facilitation des opérations. Celle-ci est signe d’efficacité, de sécurité et de  fiabilité en termes de gouvernance », a précisé Noro Andriamamonjiarison.

Opérationnel depuis le 19 septembre 2011, la Douane a été la première agence à intégrer le module avec les demandes de franchise pour le cas de déménagement. D’autres institutions comme l’Office malgache des hydrocarbures (OMH), l’Institut national des sciences et techniques nucléaires (INSTN), l’Office malgache des études et régulation des Télécommunications (Omert) actuellement devenu l’Autorité de régulation des technologies de communication (Artec) ont intégré dernièrement la plateforme.

Riana R.

 



Source link

Importation : la CCI dématérialise les procédures (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.