Surpris par un incendie, un couple et ses enfants ont sauté du deuxième étage pour échapper à la mort. Un rideau de flammes a rendu impossible toute évacuation par les escaliers.

Sauve-qui-peut en plein quartier d’Isotry hier, tôt le matin. Aux alentours de 6 heures, un vieux bâtiment de deux étages, habité par cinq familles, a été la proie des flammes. Piégées dans leurs foyers cernés par les flammes, cinq personnes dont un chef de famille, son épouse ainsi que leurs enfants, âgés respectivement d’environ douze, neuf et cinq ans, ont dû sauter du deuxième étage pour échapper à une mort certaine. Le père de famille s’en est sorti avec une fracture du bras, sa femme est, par contre, touchée au dos, tandis que leur fille aînée a été blessée au pied.
Surpris par l’incendie dans sa chambre, un quadragénaire s’est jeté dans le vide depuis le premier étage. Blessé au bras après sa chute, celui-ci est hors de danger.
Les victimes indiquent qu’un câble provenant du secteur, a provoqué l’embrasement, alors qu’elles étaient toutes plongées dans le sommeil. Le feu s’est déclaré au deuxième étage, puis s’est répandu à une vitesse folle. L’incendie a fait rage lorsqu’il a dévoré le plafond, le plancher, les chevrons, les portes, ainsi que les balustres en bois du bâtiment. Nourri avec toute cette quantité de bois sec, l’embrasement a provoqué un rideau de flammes qui a déferlé dans les couloirs, rendant impossible toute tentative d’évacuation par les escaliers.

Panique
Désemparées, les victimes se sont précipitées vers les vérandas pour échapper à cette fournaise, d’où ils ont demandé de l’aide aux passants et riverains. Ces derniers ont utilisé des couvertures épaisses qu’ils ont lancées, pour les intercepter pendant leur chute, sur une hauteur d’environ une dizaine de mètres.
Tout le deuxième étage du bâtiment a été anéanti par le feu. Quatre pièces ont été calcinées, avec les mobiliers, les effets vestimentaires ainsi que les ustensiles de cuisine qui s’y trouvaient.
Intervenus in extremis, les sapeurs-pompiers ont en revanche réussi à sauver le premier étage, où les chambres n’ont pas été touchées par le feu. Elles sont néanmoins devenues inhabitables après que les flammes se sont abattues au niveau supérieur. Les escaliers ainsi que la balustrade sont carbonisés. Hier, les familles frappées par ce sinistre, ont déménagé.

Seth Andriamarohasina



Source link

Incendie à Isotry – Cinq personnes sautent du deuxième étage(Express)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.