Les journalistes membres du mouvement pour la liberté d’expression décident non seulement de continuer la lutte mais surtout de changer de stratégie. Après la réunion des journalistes membres de ce mouvement ce 30 août, ils ont décidé de passer à la vitesse supérieure plus proche d’une revendication politique. Une pétition à l’endroit de toutes les forces vives sera lancée dans les prochains jours suivie d’un « rassemblement ». Tous ceux qui se sont concernés par la liberté d’expression, c’est-à-dire non seulement les journalistes mais toutes les entités, organismes, citoyens et donc politiciens de tout bord, sont appelés à signer la pétition et à manifester après.

Il est sûr que tous les politiciens en mal de popularité vont se bousculer au portillon pour signer la pétition. Il s’agit d’une opportunité pour faire parler d’eux à moindre frais. Cela sent le souffre et la lutte risque fort bien de basculer dans des revendications plus politiques. Il faut dire que les tenants du pouvoir quels qu’ils soient ne retiennent jamais les leçons de l’histoire. Rappelons que Ravalomanana a été renversé car il a fermé la radio Viva à l’époque et refusé de lâcher du lest. Qu’attend ce régime HVM pour lâcher du lest ?



Source link

La lutte prend une autre dimension (Tribune)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.