Un Chef de l’Etat en exercice, à savoir Hery Rajaonarimampianina qui ouvre officiellement le synode du FJKM, un ancien Chef de l’Etat, en l’occurrence Marc Ravalomanana qui est le vice président sortant du FJKM : les politiques se mêlent ouvertement de la chose religieuse faisant fi de la laïcité de l’Etat garantie par la Constitution. Les deux présidents de la République, ancien et actuel, tous deux fidèles du FJKM, comptent « utiliser » l’église protestante à leurs desseins politiques, c’est clair. Ils l’ont déjà fait d’ailleurs, notamment Marc Ravalomanana. L’objectif étant de faire élire leurs équipes respectives au sein du staff dirigeant de l’église protestante afin de mieux influencer les fidèles à leurs causes. Ravalomanana était bien servi avec l’ancienne équipe du Pasteur Lala Rasendrahasina. Mais l’histoire rocambolesque de ce dernier qui a fait la une de la presse il y a quelques mois a fait capoter le projet de l’ancien Chef d’Etat. D’ailleurs, ce dernier et son équipe ont laissé entendre qu’il s’agit d’un coup de l’équipe de l’actuel Chef de l’Etat afin d’éliminer les concurrents en vue justement de cette nouvelle élection. Reste à savoir si les fidèles se laisseront toujours manipuler.

Mais il est curieux de constater aussi que les juges constitutionnels, depuis toujours, n’ont jamais cru bon de rappeler à l’ordre ces politiciens qui ne cessent de mélanger politique et religion. Une confusion de genre anticonstitutionnel. Mais peut-être pas si grave que cela par rapport aux autres violations de la loi fondamentale.



Source link

Les politiques s'en mêlent ouvertement (Tribune)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.