Une famille de deux adultes et leurs fil de trois ans, sont blessés. La dépouille de la femme et les trois blessés sont arrivés, à l’HJRA.

Un grave accident s’est produit à Maeva- tanàna, sur la RN4, dimanche après-midi vers 13 h 30. Une voiture de marque « Renault Express » transportant cinq personnes dont un enfant, a fait une chute avant de s’immobiliser sous un pont. L’acci­dent se passait 30 kilomètres à la sortie de Maevatanàna. Un homme de 34 ans nommé Rabehajavola Njaka Nirina Herilaza, enseignant à l’université d’Antananarivo, a été tué sur le coup. Il était le chauffeur de la fourgonnette. «Depuis 2011, Rabe­hajavola Njaka Nirina Herilaza était un assistant d’enseignement supérieur et de recherche, en filière mathématique », explique Panja Ramanoelina, président de l’université d’Antananarivo. Sa femme, quant à elle, a rendu l’âme au cours de l’évacuation à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona à Ampefi­loha.

Des morts et des blessés
En outre, une famille de deux adultes et leurs fils de trois ans qui ont été aussi des victimes de l’accident, sont blessés. La dépouille de la femme et les trois blessés sont arrivés hier matin, à l’HJRA. Les blessés ont été placés au service d’urgences, hier.
Selon l’un des blessés,  venant d’Antana­narivo ils comptaient passer des vacances à Mahajanga, le jour du drame. «Nous sommes restés quelques heures à Maevatanana avant de reprendre la route. Je ne connais pas l’origine de l’accident. Tout s’est produit tellement vite que je ne me suis  rendu compte de la situation que lorsque nous étions sous le pont. J’ai été inconscient lorsque le pire est arrivé. Quelques secondes après, j’ai vu la voiture sous l’eau », a raconté le père de la famille victime de l’accident. D’après la dernière information, hier, le corps de cet homme a été placé à la morgue de l’hôpital de Maevatanàna.

Nantenaina Njanahary