Fidèles à leurs principes, visant à améliorer de manière mesurable la santé de la population vulnérable, PSI Madagascar  et USAID Madagascar promeuvent le préservatif «Yes» dans la cité des Fleurs. Pour cette occasion, une soirée de lancement s’est tenue, jeudi dernier, au Coco Lodge Mahajanga.

Après les villes d’Antananarivo et de Toamasina, le produit Yes se découvre auprès de la population de Mahajanga. Une soirée VIP assortie d’une rencontre avec la  presse s’y est tenue. «Pour seulement le cas de la ville de Mahajanga, le taux de fécondité chez les adolescents de 15 à 19 ans atteint la barre de 35,2%. Au-delà de la promotion de ce nouveau produit, notre objectif est avant tout de sensibiliser les jeunes à accorder plus d’importance à leurs études, prendre en main leur responsabilité pour éviter les risques de grossesse précoce et de transmission de l’IST et du VIH», a fait savoir Rajo Rajaonarivelo, représentant résident adjoint de PSI.

Une pléiade de manifestations

Ce jeudi-là, la soirée s’est vu ponctuée par une représentation de danse contemporaine par une compagnie de danse locale et un cabaret. La nouvelle collection de Tixman,  aux couleurs du produit Yes et au rythme des percussions de Tambour Gasy,  a également été dévoilée, le temps d’un défilé qui s’est tenu autour de la piscine de Coco Lodge.

«Comme Mahajanga est une ville cosmopolite, la jeune population locale est vulnérable en ce qui concerne la santé reproductive. Dans ce contexte, nous avons collaboré avec PSI Madagascar pour réduire, autant que faire se peut, ce fléau par l’éducation, la sensibilisation et l’accompagnement des jeunes pour qu’ils puissent avoir un meilleur avenir», a conclu Mokhtar Salim Andriantomanga, maire de la Commune urbaine de Mahajanga.

 Joachin Michaël



Source link

Mahajanga : le préservatif « Yes » se découvre (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.