panorama-(2)Faniry Razafimanantany a figuré parmi les nombreux politiciens qui ont assisté à la déclaration des leaders du « Dinika ho Fanavotam-Pirenena » hier.

En marge de la conférence de presse des leaders du mouvement « Dinika ho Fanavotam-Pirenena » qui s’est déroulée hier à l’hôtel Panorama Andrainarivo, le Porte-parole du « Antso ho Fanavotam-Pirenena », Faniry Razafimanantany a réitéré qu’il sera présent à Analakely ce jour. Et ce, bien malgré les menaces d’arrestation lancées notamment par le Commandant de la Circonscription Inter-Régionale de la Gendarmerie Analamanga, le Général Florens Rakotomahanina. « Les programmes sont maintenus et la manifestation aura bel et bien lieu sur la place du 13 mai », a-t-il soutenu. Et de faire savoir au passage que des partisans venant des autres provinces sont déjà à Tana pour participer à cette manifestation. L’ancien membre du Congrès de la Transition a affiché sa détermination à aller jusqu’au bout de son projet de descente dans la rue. « Nous sommes prêts à faire face aux forces de répression », a-t-il laissé entendre. Faniry Razafimanantany a profité de cette interview pour lancer une mise en garde contre les « mercenaires politiques » qui auraient été payés pour semer les troubles à Analakely ce jour afin de mater le mouvement. Le Porte-parole du « Antso  ho Fanavotam-Pirenena » a aussi laissé entendre que depuis l’annonce de la tenue de cette manifestation, il reçoit de nombreuses menaces de mort par des appels téléphoniques ou par SMS. « Malgré les intimidations, je ne reculerai pas », a-t-il martelé.

Front uni. Faniry Razafimanantany a figuré parmi les nombreux politiciens qui ont assisté à la déclaration des leaders du « Dinika ho Fanavotam-Pirenena ». En effet, l’on remarque qu’un front uni contre le régime Rajaonarimampianina est en train de voir le jour. Des partis, des groupements politiques, des mouvements syndicaux, le Mouvement pour la liberté d’expression, le « Fiaraha-mientan’ny Kristiana tsara sitra-po », ainsi que des associations membres de la Société civile ont été représentés à l’hôtel Panorama hier. Tous, réclament le départ du président Hery Rajaonarimampianina. Un par un, ils ont exprimé leur déception par rapport au pourvoir HVM. D’ailleurs, dans son allocution, le président du « Afo Sendikaly », Ratolojanahary Maharavo alias Doudou a confirmé que l’objectif est de renverser le régime actuel. Le mouvement de Panorama a également exprimé son soutien à la descente dans la rue prévue se tenir ce jour à Analakely. Des leaders du « Dinika ho Fanavotam-Pirenena » seront d’ailleurs présents sur la place du 13 mai. Parmi les politiciens aperçus hier à Andrainarivo figurent entre autres, les Jean Omer Beriziky, Tabera Randriamanantsoa, Sylvain Rabetsaroana, Masimana Manantsoa, Victor Manantsoa, Nihry Lanto Andriamahazo, Harinaivo Rasamoelina, Ratsivalaka Michelle…

Ultimatum. Après l’ultimatum lancé par l’AFP, c’est désormais au tour du « Dinika ho Fanavotam-Pirenena » d’avancer un délai au régime afin de convoquer un dialogue national d’ici le 15 septembre. Une rencontre de toutes les forces de changement sera organisée au niveau des 22 régions une semaine après cette conférence nationale. « Si le régime continue de jouer la sourde oreille, une manifestation de rue sera inévitable », a averti Ratolojanahary Maharavo. A noter qu’un comité préparatoire sera opérationnel d’ici lundi. En tout cas, ce jour, le risque d’affrontement n’est pas à écarter. Mercredi dernier, le Général Florens Rakotomahanina a déjà annoncé que les Forces de l’ordre vont procéder à l’arrestation des leaders de cette manifestation non autorisée. Depuis hier soir, Analakely et ses environs ont déjà été quadrillés par des éléments armés de l’Emmoreg.

Davis R

Images liées:

[See image gallery at midi-madagasikara.mg]

The post Manif sur la place du 13 mai : Menaces de mort contre le leader du mouvement appeared first on Midi Madagasikara.


Source link

Manif sur la place du 13 mai : Menaces de mort contre le leader du mouvement (Midi-Madagascar)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.