Quelques mois après le meurtre d’Honorine Rasoamanalina, vice-présidente du Centre Akamasoa, trois suspects ont été arrêtés et placés sous mandat de dépôt.

«Nous avons procédé à l’audition d’une trentaine de personnes. A l’issue de cette série d’auditions, nous avons réussi à confondre trois suspects dont deux ne sont autres que des frères de la victime », a expliqué le commissaire de police Ostrom Whens, chef de la Brigade criminelle. Le troisième suspect est un enfant de 14 ans qui serait le fils adoptif d’Honorine Rasoamanalina. Le haut fonctionnaire de police a aussi précisé qu’un autre fils adoptif de la responsable, un certain Jacky Herilala Avotriniaina, 20 ans, fait actuellement l’objet d’un avis de recherche.

« Non seulement Honorine Rasoamanalina avait déjà fait part à des membres de sa famille que si jamais il lui arrivait quelque chose, ses entourages proches en seraient responsables mais l’enquête nous a amené à la conclusion qu’un différend sur fond de problème d’héritage a éclaboussé la famille. De plus, la responsable avait laissé 2,6 millions d’ariary chez elle mais cet argent a disparu », a-t-il expliqué. L’on sait également qu’Honorine Rasoamanalina a reçu des menaces de mort à plusieurs reprises.

Les suspects écroués

Pour rappel, Honorine Rasoamanalina a été retrouvée morte à Mahatony dans la matinée du 22 mai dernier. Son corps sans vie a été découvert dans un canal, à une trentaine de mètres de sa maison. Les traces de blessure décelées sur sa tête montrent qu’elle a été assassinée.

Déférés au parquet le 13 août dernier, les deux suspects adultes ont été placés en détention préventive à Antanimora, tandis que le mineur a été envoyé au centre de rééducation des mineurs à Anjanamasina.

Mparany

 



Source link

Meurtre d’une responsable d’Akamasoa Les frères de la victime parmi les suspects (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.