Une grande première pour l’Afrique. La sixième conférence internationale de Tokyo pour le développement
de l’Afrique (TICAD VI) ouvrira ses portes aujourd’hui au Centre de conférence international Kenyatta à Nairobi Kenya. En ce qui concerne Madagascar, une délégation conduite par le président Hery Rajaonarimampianina s’est envolée hier pour rejoindre la capitale kenyane.
Le rendez-vous se présente comme une opportunité aux pays africains de bénéficier de l’appui technique
et financier du Japon.
D’ailleurs, le gouvernement nippon et d’autres partenaires affichent leur volonté de donner un coup de pouce au
développement du continent noir à travers la mise en place d’infrastructures, au soutien à la promotion des investissements à l’agriculture et bien d’autres domaines.
En plus des représentants des gouvernements, d’autres participants sont aussi attendus à ce rendez-vous d e Nairobi. Des délégations issues des organisations internationales, de la société civile et des organisations du secteur privé
feront le déplacement.
À part les conférences du Ticad, d’autres évènements devraient se tenir en simultané. Le secteur privé japonais, par exemple, rencontrera ses homologues africains à travers un programme du Japan external trade organisation (Jetro). Cette institution japonaise organise à Nairobi la plus grande Japan Fair d’Afrique, où une centaine d’exposants japonais présenteront leurs nouvelles technologies, leurs produits et services pour le développement durable de l’Afrique.
Lova Rafidiarisoa