Que d’intox. Les rumeurs qui courent selon lesquelles deux crocodiles se sont échappés du Parc zoologique et botanique de Tsimbazaza (PBZT) sont purement erronées. Joint au téléphone, le directeur du parc, Boromé Ramaromilanto, a démenti cette information qui a circulé, hier, sur les réseaux sociaux. En guise de preuve, les deux reptiles dont dispose le parc ont été aperçus à  leur emplacement habituel, hier.

La découverte de crocodiles dans les marécages du quartier de Namontana, avant-hier, aurait causé cette supposition. Notre source a indiqué qu’« il n’existe aucune possibilité pour que les crocodiles élevés au sein du PBZT s’échappent dans la mesure où ces derniers sont enfermés dans des cages solides et sécurisées ».  Autrement dit, les crocodiles aperçus à Namontana ne sont pas ceux du Parc de Tsimbazaza.

A l’issue d’une descente à Namontana, avant-hier, le directeur du parc a déjà proposé la capture de ces reptiles avant qu’ils ne créent des dégâts. D’ailleurs, les riverains vivent  actuellement dans la panique totale. Disposant des techniques de capture et d’endroit pour recaser ces reptiles, le PBZT a manifesté sa volonté de participer à cette opération. Les responsables du parc n’attendent plus que l’aval de la Commune urbaine d’Antananarivo (CUA) pour procéder à l’action aux côtés des éléments des sapeurs-pompiers.

« C’est à l’issue de la réunion des responsables, qui devrait se dérouler demain, qu’on va connaître les mesures à prendre concernant cette affaire », a informé le directeur du PBZT.

Fahranarison

 



Source link

Parc de Tsimbazaza : aucun crocodile ne s’est échappé (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.