Un atelier national pour redynamiser la filière Girofle aura lieu à Farafangana à partir de ce vendredi 19 août 2016. Cet atelier réunira tous les acteurs de cette filière dont la majorité est issue des groupements de producteurs et du secteur privé. Les participants se pencheront sur la conception et la mise en œuvre des stratégies de développement de la production et de promotion de l’exportation de girofle. Notons que le girofle constitue l’un des principaux produits d’exportation de Madagascar avec la vanille et le café. C’est une filière importante pourvoyeuse de devises pour le pays.

La production de girofle s’étend sur 80 000 ha et représente la principale source de revenus pour près de 30 000 agriculteurs. Les principales régions productrices sont Analanjirofo, Mahanoro, Vatomandry, les régions Sud Est, Sava et Diana. Le pays exporte essentiellement vers l’Inde, les Emirats Arabes Unis, l’Arabie Saoudite, les Etats-Unis, l’Allemagne et Singapour.

Madagascar exporte environ 19 000 tonnes de clous de girofle et produit 1500 tonnes d’huiles essentielles par an. Le pays subit actuellement quelques difficultés comme la baisse de la production, les problèmes de qualité à l’export, le vieillissement des girofliers. Cet atelier va essayer de fournir les indications nécessaires pour la redynamisation de la filière, et de permettre d’identifier les attentes du marché, et d’obtenir un label.

Les produits issus du giroflier comme les clous sont utilisés pour aromatiser les plats et en confiserie, tandis que l’huile essentielle, extraite par distillation à partir des clous, des feuilles et des griffes sert à la production de vanilline de synthèse et utilisé également par l’industrie cosmétique et pharmaceutique pour ses propriétés antibactériennes et antifongiques.



Source link

Relance de la filière (Tribune)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.