Le délestage et la coupure d’électricité sont de retour aux alentours d’Anta­nanarivo. Cette situation est due au manque de carburant.

La population d’Antananarivo vit dans l’obscurité. Un responsable au niveau de la société Jiro sy Rano Malagasy ou Jirama a annoncé hier, le retour du délestage. Aucun quartier et aucun ménage d’Antana­narivo n’échappera au phénomène de délestage, selon le calendrier de la coupure d’électricité publié par un responsable au niveau de la Jirama d’Andavamamba, dans un communiqué, hier.
Plusieurs quartiers d’Antananarivo sont ciblés comme Faravohitra, Besarety, Ampandrana, etc. Une centaine de quartiers d’Antana­narivo subissent une coupure d’électricité, selon le programme de la Jirama. « Le délestage aux alentours d’Antananarivo dure deux heures au maximum. Le manque de carburant est la cause de ce délestage d’Antananarivo. Le programme de la coupure d’électricité connu, est celui d’aujourd’hui (ndlr : hier), mais pour les autres jours, il sera annoncé prochainement », a expliqué hier au téléphone, Heritiana Razafindratovo, responsable au niveau de la Jirama d’Andavamamba.
Déséquilibre
« Nous sommes toujours la cible de la mauvaise distribution et production d’électricité de la Jirama. La coupure a duré pendant une heure de temps ce soir (ndlr : hier). Par ailleurs, le tarif de la Jirama ne cesse d’augmenter alors que le délestage règne encore. En plus le déséquilibre de la tension d’électricité met en panne les appareils électroménagers », explique Emma Rakotoarisoa, habitant d’Amboditsiry.
De l’autre côté, la société Symbion Power Mandroseza SARL a annoncé la réhabilitation du premier groupe à la centrale thermique de Mandroseza, il y a deux semaines. Selon l’explication d’un responsable de la société, la centrale est capable de fournir dix nouveaux mégawatts d’électricité pour le réseau interconnecté d’Antananarivo. Mais le problème de l’électricité de Madagascar n’est pas encore résolu, surtout à Antana­narivo.
Fanomezana Rasoloamhery