Le sénateur Paschal Dike, président mondial de la JCI a quitté le pays hier.
Le sénateur Paschal Dike, président mondial de la JCI a quitté le pays hier.

Le sénateur Paschal Dike, président mondial de la Jeune Chambre Internationale (JCI) a été en visite à Madagascar depuis dimanche dernier jusqu’à hier. Raison de sa visite: faire connaître aux différents dirigeants malgaches, ainsi qu’à tous les membres de la JCI dans la Grande Ile le projet «Peace is Possible», ou la Paix est possible. Ainsi, lui de déclarer que comme les quelque 80 pays ayant déjà accepté de mettre en œuvre des projets allant dans le cadre de cette thématique, Madagascar est également engagé déjà dans la promotion de ce projet de la JCI. En effet, comme son nom l’indique, ce projet encourage tous les pays du monde entier dans lesquels la JCI existe, à entamer des actions en faveur de la paix. Les pays en guerre comme ceux du continent africain sont particulièrement visés. Pour le cas de Madagascar qui n’est pas un pays en guerre, l’heure est encore aux différentes campagnes de sensibilisation. Cela se présente sous forme de concours sur la production de films courts sur la paix, la lutte contre l’inégalité des genres, etc. Et particulièrement pour Tana, des projets dans le cadre de la promotion de la paix sont axés sur la lutte contre les embouteillages qui sont souvent à l’origine de désagrément.

33e pays. A noter que Madagascar est le 33e pays visité par le sénateur Paschal Dike. A travers ce projet, il a partagé son point de vue sur la possibilité d’instaurer la paix dans le monde, rien qu’avec la responsabilité sociale. Son passage au Qg de la JCI à Analakely hier a été une occasion pour lui de raconter les actions réalisées par la JCI au niveau mondial. «En Mongolie, un vieux hôpital de 71 ans qui accueille des enfants prématurés perdait chaque année près de 1 200 enfants. Mais après l’intervention de la JCI, seuls 400 enfants par an perdaient la vie. Les actions que nous avons menées pour sauver cet hôpital qui a été abandonné depuis très longtemps étaient seulement basées sur la conscientisation des dirigeants. Et en France, la JCI s’est mobilisée pour mener des actions satisfaisantes qui aident à lutter contre les attaques terroristes. Par nos actions, nous savons que la paix est possible dans ce pays», déclare ce Paschal Dike. Avant son départ hier, il a rencontré le président de la République de Madagascar, les sénateurs, ainsi que les membres de la JCI, toujours pour le partage d’informations sur ledit projet.

Arnaud R.

The post Sénateur Paschal Dike, président mondial de la JCI : «Madagascar également engagé dans la promotion de la paix» appeared first on Midi Madagasikara.


Source link

Sénateur Paschal Dike, président mondial de la JCI : «Madagascar également engagé dans la promotion de la paix» (Midi-Madagascar)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.