Parcours d’études réduit. Les futurs professeurs dans des collèges et lycées, qui suivent leurs études au sein de l’Ecole normale supérieure (ENS), ne sont plus contraints de finir cinq années d’études avant de pouvoir occuper leur poste grâce au système LMD.

Tout de suite opérationnels. Après avoir décroché leur diplôme de licence, à l’issue de trois années d’études, les sortants de  l’ENS peuvent désormais entrer dans le monde professionnel en tant qu’enseignants de l’enseignement secondaire. «L’application du système LMD a apporté cette grande réforme, qui permet aux étudiants de cette école d’obtenir trois niveaux de diplôme, à savoir la licence, le master et le doctorat», a informé, Henriette Ramanambelina, directrice de cet établissement, lors de la cérémonie d’ouverture de la semaine de l’ENS, hier, à Ampefiloha.

Ceux-ci remplacent le diplôme unique délivré à la fin du cursus d’études d’une durée de cinq ans, notamment, le Certificat d’aptitude pédagogique de l’école normale (Capen). «La délivrance de cet ancien diplôme prendra fin au mois de décembre 2016 », a enchaîné notre source. Toujours est-il qu’avec l’ancien système d’enseignement, les étudiants qui n’ont pas eu l’opportunité de poursuivre leurs études jusqu’au Capen se trouvent sur le même pied d’égalité que les nouveaux bacheliers. En dépit de cette opportunité, la directrice de l’ENS n’a pas manqué d’encourager les étudiants d’aller jusqu’au doctorat, en vue d’assurer la relève du personnel enseignant de cet établissement, dont la majorité partiront à la retraite d’ici quelques années.

Des problèmes d’ordres infrastructurels…

Bien que le basculement vers le système LMD avance, des problèmes d’ordres infrastructurels et matériels restent à dénouer, des lacunes auxquelles l’ENS fait également face, selon les explications de la directrice de cet établissement. En se référent aux efforts déployés à tous les niveaux, ce responsable reste pourtant optimiste quant à l’effectivité du système LMD dans les universités et écoles supérieures publiques à travers le pays d’ici peu.

Pour l’ENS, la sortie de la première promotion des étudiants formés dans le cadre du LMD, dénommée «Santatra», est une preuve tangible de l’avancement dans l’application de ce système. Ainsi, 165 étudiants recevront leur diplôme de licence à l’occasion d’une cérémonie qui se déroulera demain à Ankatso. Un événement qui entre dans le cadre de la semaine de l’ENS.

Fahranarison

 



Source link

Système LMD : les licenciés de l’ENS tout de suite opérationnels (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.