OSSEMENTS HUMAINS

Les éléments de la brigade de gendarmerie de Taolagnaro ont fait d’une pierre deux coups. Agissant sur la base d’un renseignement, ils ont réussi à mettre la main sur cinq présumés trafiquants d’ossements humains et sur un pistolet automatique.

Un informateur a mis la puce à l’oreille des gendarmes. D’après l’indicateur, un certain Andry, à la recherche de preneurs d’ossements humains, est arrivé à Taolagnaro depuis quelques jours. Afin d’en avoir le cœur net, les gendarmes ont procédé à l’arrestation du suspect mais celui-ci a opposé une farouche résistance. Quoi qu’il en soit, les gendarmes n’ont pas mis longtemps à le neutraliser.

Lors d’une fouille corporelle, les militaires ont découvert sur lui un pistolet automatique, calibre 7,62 mm, garni de quatre munitions. Soumis au feu roulant de questions, le suspect a dénoncé ses complices. Ce qui a permis de mettre la main sur quatre autres suspects, dont une femme enceinte de 7 mois, près de la plage de Taolagnaro. La «marchandise», une quarantaine d’os longs, a été retrouvée sur les quatre présumés trafiquants.

Déférés au parquet, les cinq suspects ont été placés sous mandat de dépôt. La femme enceinte a, quant à elle, été envoyée à l’hôpital.

Mparany



Source link

Taolagnaro : un trafiquant arrêté avec un P.A (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.