uneCe qui devait arriver arriva avec la révolution numérique. Après le site internet de l’Institut National de la Statistique de Madagascar, plus connu sous l’abréviation Instat et le ministère des Affaires étrangères (MAE), ce fut le tour du ministère de la Sécurité publique qui a été piraté par des terroristes. Hier, le 3w de la police nationale à laquelle des informations sur des arrestations locales ainsi que des structures organisationnelles dudit ministère n’ont pas été accessibles aux usagers. La raison a été que le site web a été piraté par une organisation islamiste du nom de Al Fallaga team qui se prononce comme une résistance tunisienne. Les usagers ont remarqué par contre que le site a été rétabli vers le début de soirée. Des gens auprès des ministères ont expliqué que la plate-forme numérique inter-ministériel « Zimbra » auquel le mailing des différentes institutions gouvernementales est centralisé a été défaillant depuis jeudi dernier. Sans en expliquer directement la raison, le piratage serait à l’origine de ce dysfonctionnement. Les sites webs sont hébergés en général à l’étranger et le piratage s’opère donc sur un niveau international. Bien que le taux de pénétration à la numérique reste faible, les médias malgaches ne sont pas à l’abri des cyberattaques. Le pays n’est pas à la traîne concernant l’exposition aux actes terroristes, à l’instar de la chaîne télévisuelle TV5 monde qui, elle aussi, a été piratée en avril de l’année passée et a vu sa programmation déstabilisée par l’intrusion du hacking. Sur une vision plus élargie, cette présence sur l’internet signe l’intérêt des terroristes pour notre pays. On n’a jamais pris la menace au sérieux bien que l’un des hommes les plus recherchés tel Jamal Khalifa, lui-même le beau frère de Bien Laden, ait été découvert mort dans le sud de l’île. Pire encore, on laisse libre l’entrée dans le territoire de ces gens en favorisant leur compagnie aérienne et sans un contrôle sévère de leur identité. Le résultat est tel que les écoles coraniques pullulent partout dans l’axe est du pays. Une situation que les agents spéciaux des Etats-Unis suivent de près tellement le pays est réputé être le transit idéal des terroristes. Ils y sont plus sereins pour programmer leurs actes et d’ailleurs les endroits ne manquent pas pour se ressourcer physiquement. A prendre au sérieux…

Didi R.

Images liées:

[See image gallery at midi-madagasikara.mg]

The post Terrorisme numérique : Le site web de la police piraté par des islamites appeared first on Midi Madagasikara.


Source link

Terrorisme numérique : Le site web de la police piraté par des islamites (Midi-Madagascar)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.