Enfin Madagascar a obtenu un fonds provenant des Nations Unies pour la consolidation de la paix (FCP). Hier s’est déroulée une séance de signatures de deux documents de projets pour la mise en oeuvre du Fonds pour la  consolidation de la paix, dans la salle de conférence du ministère de l’Économie et du plan.
« Le FCP soutient trois projets prioritaires dont l’appui à la bonne gouvernance à travers la lutte contre la corruption,
la réforme du secteur de la sécurité et la stabilisation de la partie Sud de Madagascar dans le domaine de la sécurité,
de l’autonomisation des femmes et la relance économique.
Au total, le FCP gagné par Madagascar s’élève à onze millions de dollar. La mise en oeuvre de ces trois projets durent
deux ans et demi », explique le Général de corps d’armée Herilanto Raveloharison, ministre de l’Économie et
du plan.
Les deux documents signés, hier, sont les projets intitulés « Appui à la réforme du secteur sécurité à Madagascar ou ARSSAM » et « Institutions démocratiques, Intègres, représentatives et crédibles ou IDIRC ».
Fanomezana Rasolomahery