La capitale de Boeny a accueilli la fin de la semaine dernière la première édition d’ « Urban show », qui s’est vu ponctué par un grand carnaval, un spectacle et une soirée discothèque.

A l’initiative de PSI Madagascar et USAID Madagascar, Urban show a rameuté du beau monde en vue d’une soirée promettant d’être chaude au bord de la mer. Vendredi après-midi, une  démonstration de bodybuilding, un concours de freestyle et de slam ont ouvert la scène. En fin de journée, face au soleil couchant, les précurseurs de musique urbaine comme Jiol’ambup’s, Agrad & Skaiz, Odyai et Lain’J se sont relayés sur scène pour égayer la jeunesse locale.

Visiblement, tous les artistes ont fait un tabac, bien que ce soit à Antananarivo qu’ils se sont faits connaitre et qu’ils ont bâti leur succès. Et les noctambules ont même eu le plaisir d’assister à une série de feux d’artifice.

Festif

La journée de samedi, un grand carnaval a sillonné les rues de Mahajanga avec la participation des forces vives locales, accompagnées des artistes de cirque, de danseurs, de jongleurs et des échassiers. Il s’en est suivi une soirée au Shakira Mahajanga. THT et DJ Gouty ont littéralement enflammé la piste avec leurs compositions qui ont été instantanément captées et partagées par le public. La soirée s’est vue pimentée par une lancée de mousse, un spectacle pyrotechnique et bien d’autres. Pour cette première, les organisateurs n’ont pas fait les choses à moitié.

« Nous avons atteint notre objectif dans les trois villes où nous avons procédé au lancement du produit Yes. Après Mahajanga, nous projetons de mettre le cap sur les autres grandes villes de Madagascar, dans les prochains mois à venir », a fait savoir Roumana Hassanaly, directeur marketing et communication de PSI.

Joachin Michaël

 



Source link

Urban show : Mahajanga en ébullition (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.