Dans une semaine, du 19 au 22 août prochain, aura lieu à Antananarivo le championnat d’Afrique de volley-ball des juniors filles. Seuls, trois pays ont répondu à l’appel.

Une joute continentale à trois équipes ! Outre le titre continental, l’enjeu du sommet africain de volley-ball U18 filles est la qualification pour le Mondial 2017. L’équipe qui sortira vainqueur de ce rendez-vous représentera l’Afrique au championnat du monde. Elles sont trois équipes nationales à disputer cette unique place, à savoir le pays hôte, l’Egypte et l’île Maurice, étant donné que les trois autres tickets pour l’Afrique sont déjà attribués aux trois premières équipes africaines, selon le classement établi par la confédération africaine de volley-ball.

De ce fait, une bataille à trois, qui promet des étincelles, attend les férus de la discipline au palais des Sports de Mahamasina, la semaine prochaine, même si l’Egypte part favorite de la compétition. En effet, en venant à Madagascar, l’équipe égyptienne vise une qualification pour le championnat du monde après avoir raté le train des élites du continent. Quant à Madagascar, pour une grande première, le pays hôte tentera de bousculer la hiérarchie en s’appuyant sur un public acquis à sa cause et des volleyeuses pourvues de talent. Composée majoritairement de joueuses évoluant à Analamanga, la sélection nationale malgache pourra également compter sur leur automatisme.

Premier pas…

En tout cas, le camp malgache est conscient de la difficulté de la tâche qui l’attend, d’autant plus que ses adversaires sont ici, non pas pour faire du tourisme, mais avec la ferme intention de lui griller la politesse. Car, même Maurice qui est considérée comme l’équipe la plus prenable s’est bien préparée en vue de cette joute continentale. La preuve de l’importance de cette compétition pour les deux autres pays engagés.

Non seulement, ce sera la première participation de Madagascar à un rendez-vous africain chez les juniors mais ce sera également sa première organisation d’un championnat d’Afrique dans la discipline. Après avoir obtenu les félicitations de la confédération africaine de volley-ball (CAVB) sur le plan organisationnel, dernièrement, la fédération malgache de volley-ball (FMVB) devra redoubler d’efforts pour prouver qu’elle mérite cette distinction et qu’à l’avenir, la Grande île deviendra une terre de compétition africaine.

Naisa

 



Source link

Volley-ball – U18 Filles : 3 pays en lice pour la joute continentale (NewsMada)
Tagged on:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Time limit is exhausted. Please reload the CAPTCHA.